Le charme silencieux de la langue des signes

J’ai rencontré Grigoris et Sofia, deux personnes qui maîtrisent la langue des signes, le premier par nécessité physique et la deuxième par volonté, pour parler des secrets de la langue des signes.

Grigoris Petropoulos, propriétaire et enseignant de l’école des langues de signes « Cosmos »  située dans le centre de Thessalonique, m’a accueilli dans son école. Honnête en tant qu’homme, doté d’un esprit incisif en tant qu’enseignant, il m’a expliqué les termes (structurels et non-structurels) de l’équation de la langue des signes, dont la beauté et la complétude reflètent non seulement l’habileté et l’ingéniosité de l’esprit humain, mais sont également la preuve que les obstacles réncontrés dans la vie peuvent  se transformer en étapes favorisant le  développement futur.

20130920 Sing Language 3 Grigoris

Alors que les couleurs dominent dans les couloirs, “les murs des salles de classe sont “nus” de tout ce qui pourrait distraire l’œil de l’étudiant de son enseignant, qui est toujours quelqu’un de sourd, qui enseigne la langue avec l’aide d’un interprète.”

“Les étudiants viennent généralement apprendre cette langue pour des raisons professionnelles ou parce qu’ils ont un membre de la famille, ou un ami,  qui est sourd ou tout simplement parce que ça leur plaît. Au début, ils se familiarisent avec le vocabulaire de la langue des signes. Ils reproduisent les mouvements qui ont vu sur des photos ou sur DVD. Par la suite, ils composent des phrases et l’enseignant leur pose des questions. Parfois, deux étudiants sont invités à se placer dans le demi-cercle et ils communiquent l’un avec l’autre. Petit à petit, ils sont capables de produire des histoires simples et courtes. Au fur et à mesure, ils arrivent à enrichir leur phrases plus rapidement et facilement.”

“Quand j’ai commencé les cours de langue des signes, je ne savais pas que les professeurs qu’on aurait seraient sourds,” avoue Sophia, psychologiste de profession. “En fait, dés le départ, on entre en contact avec la réalité de la langue des signes, et c’est ce qui était excitant pour moi».

 

20130920 Sing Language 3 Sofia

«Dans la langue des signes, vous pouvez parler de vos problèmes, comment était votre journée, raconter des blagues et parler de tout! Vu que c’est une langue cinétique-visuelle, ce qui caractérise cette langue, c’est l’expression.»

«L’expression du corps, le mouvement des mains, des poignets et des épaules sont très importants pour la structure de la langue des signes,» m’explique Grigoris. « La structure est bien concrète, mais elle a peu de similarités avec la structure de la langue orale. Par exemple, dans une phrase de langue des signes, on place l’objet avant le sujet, puis l’adjectif et on met le verbe à la fin. De façon similaire, quand on pose une question, les pronoms et adverbes interrogatifs (quoi, comment, etc.) viennent aussi à la fin du phrase, afin que la question soit claire pour l’interlocuteur. »

« Ça a été un peu difficile à saisir au début, »dit Sophia, « parce que dans la langue orale, on est habitué à par exemple mettre le verbe au milieu de la phrase, alors que, dans la langue des signes, il est à la fin. Mais à force de communiquer sur une base quotidienne, je m’y suis faite assez rapidement. »

«C’est très important de communiquer avec des personnes sourdes puisque c’est comme transformer la langue en action, »Grigoris dit, en ajoutant « ce qui également essentiel dans la langue des signes sont les « classifieurs ». Disons qu’avec une main, je  forme le mot ‘’voiture’’ et de l’autre, le mot ‘’arbre’’. Quand les deux mains viennent en contact, je eux dire que la voiture a percuté l’arbre. »

«Avec les deux mains, je fais référence à deux mots distincts. Si je veux dire qu’il y a beaucoup de voitures, je place ma paume à côté de l’autre, et si veux décrire la position de la voiture, je change la position de ma paume. Cela facilite la traduction pour celui qui doit la faire, sans utiliser beaucoup de mots».

Sophia a travaillé dans le passé avec des crèches et des écoles primaires, leur offrant un soutien psychologique: « J’ai voulu apprendre la langue des signes pour avoir plus d’occasions spéciales. Par exemple, à l’école je pourrais aider un enfant avec des problèmes de communication si besoin. Je crois que la langue des signes devrait être enseignée à l’école.  Cela aiderait les enfants à communiquer ensemble. Il y a des enfants qui sont nés sourds, et les seuls personnes  avec qui ils peuvent parler sont leur parents. C’est triste. »

20130920 Sing Language 2 Sofia

«En Suède, Norvège , Danemark et dans les pays Scandinaves en général, il y a un cours obligatoire de langue des signes à l’école primaire,» nous raconte Grigoris. « Ils peuvent continuer dans le secondaire, sur une base volontaire. Ce serait génial qu’une chose pareille soit mis en place en Grèce. La société des sourds serait plus facilement intégrée dans la société de ceux qui entendent. Ceci permettrait également à certains enfants de s’intégrer dans des écoles non-spécialisées. Pour l’instant, les écoles spécialisées sont réservées aux enfants sourds. Si nous mettions des enfants sourds avec les autres enfants, ils seraient probablement isolés et ils ne progresseraient pas autant que les autres. »

Quand je lui ai demandé si la technologie pouvait être utile, voilà ce qu’il m’a répondu: « L’apparition des téléphone portables qui nous donnent l’opportunité de communiquer par SMS m’a vraiment facilité la vie, même pour communiquer avec quelqu’un qui vit dans une autre ville. Dans le passé, si je voulais organiser quelque chose avec des amis, il fallait que je m’y prenne vraiment à l’avance. Et avec les appels vidéos, ou avec certains logiciels sur ordinateur, on peut se voir et communiquer en langue des signes. »

Quelles sont les avantages d’apprendre la langue des signes? « Je ne peux pas répondre à cette questions comme certaines personnes qui entendent le ferait, des gens qui apprennent la langue des signes» répond candidement Grigoris. De ce qu’ils disent, la langue des signes leur plaît parce qu’ils commencent  à changer. Je veux dire changer en tant que personnes. Ils gagnent en capacité d’expression, élargissent leur compréhension et rencontrent une culture différente de la leur. En connaissant des personnes sourdes et en communiquant avec eux, ils viennent au contact de quelque chose de différent, ce qui change leur personnalité intérieure. Pour Sophia «la chose la plus importante est d’être en contact avec quelqu’un de différent. Pour moi, le plus grand bénéfice est d’être exposé à une culture différente. Nous devons constamment chercher à élargir notre compréhension de la diversité. Généralement, les personnes sourdes sont très extraverties, on se doit d’apprendre à communiquer avec elles. »

Avant de finir la conversation avec Grigoris, il m’a dit « que la diffusion de la langue des signes l’intéresse, pour les gens en sachent plus sur la langue des signes. Pour s’ouvrir un peu sur ce sujet, en tant que société. Je n’aimerais pas vivre dans une société complétement fermée. J’aimerais voir une société plus large dans laquelle tous les groupes sociaux d’individus coexistent. On est tous des êtres humains, après tout! C’est pourquoi nous avons nommé l’école « Cosmos ».  Notre objectif était, et est toujours, d’avoir un seul univers uni dans lequel tout le monde vit ensemble. »

Remerciements

Je voudrais remercier Antonis, interprète, pour l’interprétation durant l’interview.

[crp]

Auteur

Yiorgos Toumanidis (Grèce)

Etudes/ Emploi: Cultures Européennes, théâtre, écriture scénique et écriture créative

Langues: grec, anglais, espagnol

L’Europe, pour toi, c’est…. un mélange extraordinaire de cultures, qu’il nous secouer un bon coup.

Twitter: @yiorgostouma

Traduction

Asma Ghali

Traduction

Lise Moncey

Author: maria

Share This Post On

Submit a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

css.php

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. plus d'informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer